PHILOSOPHIE

Le DISPO sert de plateforme de laboratoire et de réseautage. Un lieu animé et puissant d’échanges interdisciplinaires et d’inspiration mutuelle entre la culture, les affaires, la science et la société.

L’Association DISPO se considère comme un moteur et un promoteur de projets culturels et éducatifs et vise à rassembler les gens.

Deviens membre de cette communauté et façonne le DISPO.

 

 

PARTENAIRE

HISTOIRE

Texte: Margrit Wick-Werder

Photographie aérienne: ETH-Bildarchiv

 

 

Nouveau territoire

Le 17 aout 1878 la rivière Aare se jette pour la première fois dans le lac de Bienne au travers du canal Nidau- Büren. L’aménagement des cours d’eau du Jura a considérablement changé la configuration des rives du lac de Bienne. A Nidau les canaux disparaissent, le Mattland est drainé entre la ville et le lac et grace à l‘abaissement du niveau du lac; 15, 5 hectares de territoire sont gagnés. Le sol est mal adapté à un usage agricole, nul n’éprouve un besoin de nature ou de loisirs. Une implantation industrielle semble être la réponse appropriée. Cette zone est parfaite pour ce type d’activité d’autant plus qu’elle peut facilement être reliée à la gare de fret de Bienne située à proximité.

 

La conquête par l’industrie

En 1900 la compagnie d’électricité Hagneck AG construit une usine électrochimique (usine de carbure) aux portes du Chateau. En conséquence d’autres entreprises commerciales et industrielles s‘installent entre le chateau et les rives du lac. En 1901 la société de négoce de bois des frères Spychiger, en 1903 l’usine chimique Heyden de Dresde crée une succursale pour la production d’édulcorant artificiel  (saccharine), en 1908 la coopérative de Bienne implante une boulangerie et plus tard un dépôt de carburant. La même année les sociétés United Kander et Hagneck – Werke AG créent un atelier de réparation sur le site de l’usine de carbure. En 1910 la centrale BKW construit d’autres ateliers de construction et de réparation, ainsi qu’un atelier de dosage et d’étalonnage. En 1913, BKW construit un nouvel immeuble de bureaux et un atelier sur la Schlossstrasse.

 

Metallurgie

En 1900 les usines Hagneck, outre le terrain pour l’usine de carbure font l’acquisition d’un second terrain sur la Fabrikstrasse; ancien nom de de la rue du Docteur Schneider. Sur ce lieu en 1911 a été construit par Conrad Krebs un autre bâtiment d’usine. Il s’agit d’un espace de production métallurgique allongé, laminoir de laiton et train de tubes. En 1913 la Metallwerke Krebs se spécialisera dans les domaines suivants: Fabrication de tubes en laiton et en cuivre sans soudure  de section ronde et prismatique, ainsi que la fabrication de bandes en cuivre et laiton. A partir de 1917, l’entreprise prendra le nom de Metallwerke Nidau SA. En 1924 l’entreprise disparait au profit de Montandon & Cie AG.

 

Montandon & Cie SA

La société spécialisée dans le domaine du dessin de précision et des profils s’est développée en 1905 en parallèle avec l’industrie horlogère. En 1924 Gustav Montandon devient propriétaire de la société qu’il installe à Nidau. Cependant en 1926, le conseil d’administration décide de dissoudre la société. Les bâtiments deviendront la propriété de Vereinigten Drahtwerke Biel.

 

Usine Vélo

En 1929, la “nouvelle usine de vélos New Zesar AG” (Zesar S.A. Manufacture de Cycles) s’installe dans les halls de l’usine de la rue du Docteur Schneider. Cette implantation jette ainsi les bases d’une histoire variée, qui se poursuit encore aujourd’hui. La société produit non seulement des vélos pour différents besoins, y compris l’armée suisse, mais également toutes sortes d’accessoires pour vélos et autres véhicules, et plus tard également des… réfrigérateurs. En 1945, Alpha AG, filiale de BKW, acquiert la propriété, qui a été agrandie de plusieurs bâtiments supplémentaires et annexes, et continue de l’agrandir pour ses propres besoins. Le Zesar (depuis 1934 New Zesar AG et à partir de 1945 Cesar AG ) loue jusqu’à ce qu’il déménage en 1949 dans l’ancien bâtiment de la société Wohlfahrt (fabricant de piano)sur la Gurnigelstrasse.

 

De l’Alpha 2 à l’espace DISPO

À partir de ce moment, les bâtiments de la rue Docteur Schneider seront entièrement utilisés par Alpha AG et seront appelés “Alpha 2”. En 1992, Alpha vend l’ensemble du complexe à la Confédération suisse au profit des PTT; En 1998, la propriété revient à Swisscom. Entre-temps, une grande variété d’utilisateurs se sont installés dans les locaux, les hangars et les zones de stockage de la zone de l’usine. En 1999, dans la perspective de l’exposition EXPO.02, la municipalité de Nidau ​​acquiert l’installation actuellement vieillissante et la libère des pièces délabrées. Les deux bâtiments principaux restent debout: Rue du Docteur Schneider 3 et 5. Eux  aussi finiront par céder la place aux immeubles résidentiels du développement AGGLOlac. Mais ce projet prendra encore quelques années… de quoi permettre à DISPO d’utiliser de manière créative ce magnifique espace remplit d‘histoire.

COMMUNITY

Freigegeben
Katja Coveny
Freigegeben
Jasmine Monzon
Freigegeben
Chantal Hornick
Approuvé·e
Charlene Kesler
Freigegeben
Marita Brill
Freigegeben
Wendell Ord
Freigegeben
Lionel Glauser
Freigegeben
Evelyn Meier Favretto
Approuvé·e
Silvia Tucker
Freigegeben
Jules Sturm
Approuvé·e
Stefan Schwab
Freigegeben
Angela Frommer
Saut de page :
1 2 3 4